• Facebook Clean
  • SoundCloud Clean

Biographie

Né en Haute-Savoie en 1991, je suis mes études musicales au conservatoire d'Annecy, en saxophone avec Christian Charnay, puis avec Fabrizio Mancuso, puis en composition avec Jean-Pascal Chaigne. Après l'obtention de mon diplôme DEM en saxophone et en musique de chambre, j'entre au Conservatoire National Supérieur de Paris en composition, au sein des classes de composition instrumentale de Gérard Pesson et électroacoustique de Luis Naon.

En 2017, je suis le cursus de composition électronique à l'Ircam, avec l'encadrement artistique de Thierry de Mey.

Ma musique est jouée à Annecy, Paris, Orléans, Chambéry, Poitiers... Je collabore régulièrement avec des étudiants du PESM de Dijon, où plusieurs de mes pièces ont été données en création. 

J'aime participer à des projets multidisciplinaires; je travaille avec la danse, le cirque, le cinéma d'animation, les arts plastiques et même la bande dessinée.
 

Mes recherches

Une musique hybride

J'ai un intérêt fort pour le jazz moderne et plus largement les musiques improvisées qui en découlent de près ou de loin. Les alliages et fusions de ces musiques avec la musique contemporaine et l'électronique me captivent. Mes recherches en composition évoluent beaucoup autour de la porosité des frontières entres ces genres et styles musicaux, et particulièrement la barrière entre ce qui sépare musique "populaire" et musique "savante", appellations qui sont trop clivantes et réductrices.

La pulsation

Mon intéret pour les musiques actuelles et le jazz se manifeste également dans mes recherches sur la pulsation, qui est pour moi un élément majeur de la musique de tous temps et genres. C'est en partie ce qui fait que la musique parle au corps et ce ressenti corporel est essentiel à mes yeux. J'ai toujours eu une fascination pour les sensations que va procurer une pulsation complexe ou une rythmique bancale, et j'essaie de plus en plus de transmettre ces fantaisies pulsées à travers ma musique.

Les écosystèmes sonores

Ayant grandi en Haute-Savoie, j'ai un attachement puissant pour les environnements naturels, et surtout les environnements montagnards. Cela, ainsi que la découverte de certains compositeurs et trices, m'a mené à vouloir créer des sortes d'écosystèmes sonores dans ma musique, des environnements auditifs aux semblants organiques et aléatoires, et tissés de sons inouïs.

Une musique de scène

Plus récemment, j'ai commencé à explorer la dimension scénique de la musique, particulièrement les musiques instrumentales et mixtes. Dans une époque ou l'écoute est à portée de casque et la musique est consommée sans arrêt, il me faut donner un sens, une force plus grande à ma musique de concert. Ainsi, je commence à donner à mes pièces une dimension visuelle, chorégraphique, qui enrichit le sens musical des oeuvres et donne une vraie nécessité à leur représentation en concert.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now